Forum

Erreur d'architecte

kajou
0 thumb_up 3 comment Bâtisseur
#Rénover · il y a 7 ans

Voilà nous avons fait construire notre maison et une erreur de calcul de l'architecte fait que nous nous retrouvons avec une porte intérieure coupée (style porte de mansarde ) , erreur de calcul au niveau de l'escalier . hors toutes nos portes sont "normales" , cette porte se trouve dans notre hall d'entrée , ce qui choque énormément ......... Quel est notre recours ?????

Tous les commentaires

Michel1902
42 thumb_up 296 comment
il y a 7 ans · Recevoir des remerciements

Quand on construit une maison, il faut surveiller l'évolution des travaux. Je crains fort qu'aucun juge ne fera abattre et reconstruire. Par contre l'architecte a un devoir de résultat et il pourrait être amené à vous payer des indemnités. Voir avec l'entrepreneur ce qu'il est possible de faire mais je doute car s'il a laissé aller les choses sans rien dire c'est qu'il n'a pas une énorme conscience professionnelle.

kajou
0 thumb_up 3 comment Bâtisseur
il y a 7 ans

merci à vous , je vais essayer de contacter l'architecte pour un arrangement à l'amiable , mais il faut savoir que l'escalier a été placé juste avant la réception provisoire , donc pas possible pour nous de nous rendre compte  de l'erreur , et cette porte style "mansarde " choque vraiment dans notre hall d'entrée ...........

Je crains que notre architecte sois coopératif ........du mois avec nous ......car avec le constructeur il l'a été , quitte à ne pas nous défendre......

Vous me conseillez de lui envoyer un recommandé avec les faits et  nos revendications ? 

merci à vous .

Michel1902
42 thumb_up 296 comment
il y a 7 ans · Recevoir des remerciements

Je suppose que vous n'avez pas signé la réception provisoire. Une telle malfaçon en est un bon motif. Dans tous les litiges vous avez intérêt a conserver des traces de toutes les communications. Il existe à Liège un bureau d'avocat conseil qui donne des avis gratuits et pourrait vous orienter vers la procédure qui vous donnerait le plus de chance d'obtenir une solution à votre problème. Le juge de paix pourrait vous aider à trouver l'équivalent au plus proche de chez vous. Des photos leur permettront de se rendre compte du problème. Je crains malheureusement que le passage par les tribunaux soit la seule solution à régler votre problème. Le problème est complexe. L'entrepreneur semble avoir suivi les plans et n'a qu'une responsabilité très légère, le menuisier ne pouvait placer son escalier que dans l'emplacement disponible. Vous serez donc probablement obligé de payer leur travail. Quand a l'architecte, vous n'avez pas de moyen financier pour le convaincre de trouver un moyen de réparer sa faute. Et seule la justice pourrait vous aider.

pasmar
1 thumb_up 4 comment
il y a 7 ans · Recevoir des remerciements

Dans votre problème il est important de trouver qui a fait la faute et qui devait vérifier les travaux. Nous nous trouvons encore devant une connivence évidente entre l'entrepreneur et l'architecte. Il y a certainement une erreur dans les niveau de votre habitation soit sur les plans de l'architecte soit par l'entrepreneur. Le menuisier ne devait en principe par accepter de placer la porte car son bon de commande prévoyait une porte normale et non découpé. Sans accord à l'amiable avec les différents partenaires je crois que vous serez obligé de faire appel à la justice ou à une chambre de conciliation.

kajou
0 thumb_up 3 comment Bâtisseur
il y a 7 ans

le poste des portes était à notre charge , l'entrepreneur nous a dit que ce n'était pas de son ressort , l'architecte quand à lui nous a difficilement avoué que c'était une erreur de sa part mais qu'une compensation financière était hors de question .............pas à l'ordre du jour !!!!! ce même architecte a attendu + de 4 mois pour remplir nos dossiers primes donc je lui ai envoyé un mail en lui spécifiant que son solde serait payé à la réception du paiement des primes ....... et celui-ci m'a tout simplement ajouté à sa note des intérêts de retard .......... résultats : lui peut prendre du retard et même commettre des erreurs sans compensation mais nous : nous sommes bons à pa

kajou
0 thumb_up 3 comment Bâtisseur
il y a 7 ans

(pardon erreur de frappe) mais nous : nous sommes bons à payer et à nous taire ........même si erreur il y a !!!!! je ne trouve pas cela logique qu'en pensez vous ?

Michel1902
42 thumb_up 296 comment
il y a 7 ans

1- Le mail est une erreur. Aucun tribunal ne le retiendra comme preuve. Seuls les lettres recommandées comptent. 2- Vous ne pouvez pas faire justice vous-même. Seul un juge peut signifier à votre opposant qu'il aura une pénalité financière. 3- Sans avoir vu le défaut et juste sur vos dires, ce n'est pas erreur mais une faute de conception. Vous avez donc des chances de gagner devant un tribunal.

Cielline
2 thumb_up 9 comment
il y a 5 ans

l'architecte ne prend pas ses responsabilités, l'entrepreneur non plus, cest la justice de notre pays qui est à revoir hélàs pour les petits particuliers bien trop confiants

Baudouin Dallemagne
3 thumb_up 26 comment
il y a 4 ans

Me plus gros problème dans cette situation, est le coût de la défense en justice!

Avocat!

Provision de 250 euros au départ, au minimum.

A rajouter les divers frais , secrétariat, timbres, et autres ajouts réguliers.

Cielline
2 thumb_up 9 comment
il y a 3 ans

Calculer si cela en vaut la peine de prendre un avocat, celui-ci peut exiger que l'architecte fasse jouer son assurance. Prendre un avocat spécialisé en construction ou bien il faudra aussi payer un expert.

Laissez votre adresse e-mail et nous vous avertissons lors d’une nouvelle question ou discussion.