Livios : Construire pour l'avenir


Pose de pare vapeur

Pose de pare vapeur

rolden
0 thumb_up 4 comment Rénovateur
#Juridique · il y a 1 année
Je suis devant une querelle d'experts: je prépare les supports de deux toitures (une plate/salle de bain et une légèrement inclinée/cuisine) destinées à recevoir une couverture en epdm+toiture végétale. Les supports: Madriers de 6,5x18 sur longueurs de 4m (entre axe de 40) OSB sur les madriers PIR (11cm) sur l'osb ensuite, epdm etc. L'installateur epdm me dit de poser le pare vapeur (de qualité supérieure puisque pièces à forte condensation) entre l'osb et le pir (donc pas au point le plus bas de la partie chaude) L'architecte me dit de poser le pare-vapeur (type intello) sous l'osb (à fixer donc sur les madriers ou sous ceux-ci reste aussi une question) Si je suis la recommandation de l'installateur, l'osb sera donc sur les madriers et le pare vapeur par-dessus; et sous les madriers, je fixerai en principe des panneaux/plâtre de finition plafond, mais dans ce cas, la condensation traversera les panneaux plâtre et voyagera dans l'espace entre ceux-ci et l'osb, donc l'osb recevra condensation ... est-ce plausible ou autre solution? Merci pour vos conseils. Roland Denis Je penche pour la solution de l'architecte mais du coup je mets l'installateur de mauvaise humeur ...
réagissez Citation Message privé J'ai une question

Tous les commentaires


Commentaire

Michel1902
42 thumb_up 302 comment Rénovateur
il y a 1 année

L'architecte a toujours raison et l'installateur doit se conformer à ses plans. Ca c'est la loi.

Si vous laisser passer les vapeurs entre les deux couches isolantes il y a risque de condensation sur la partie la plus froide et la charpente risque d'en souffrir au fil du temps, sans compter le risque de moisissures.

Perso je changerais d'installateur. En effet, ce qu'il veut faire c'est dissimuler d'éventuels défauts de construction en les dissimulant entre deux couches de matériaux.

Maintenant la vapeur ne peut pas passer au travers des panneaux de plâtre.  Vous devez utiliser des panneaux pour locaux humides sans quoi dans 10 ou 15 ans les panneaux seront à remplacer.

rolden
0 thumb_up 4 comment Rénovateur
il y a 1 année

Merci beaucoup pour votre réponse; je ne comprendss pas bien:

qu'appelez-vous les deux couches isolentes?

où y aurait-il risque de condensation, quelle quelle partie la plus froide (osb, PIR,...)?

La charpente en en point bas, donc dans la partie chaude; pourquoi moisirait-elle si je fixe par-dessous des panneaux plâtre pour locaux humides (faut-il dès lors un pare-vapeur entre les panneaux et la charpente?

Selon le CSCT (Centre scientifique et technique de la construction), dont les directives sont strictement suivies par l'entrepreneur, un pare-vapeur de classe 4 semble bien devoir se mettre entre l'osb et le matériau isolant (PIR)... Ce qui n'explique toujours pas, selon moi, en quoi l'osb et la charpente ne subiront pas la condensation si on ne dispose pas de pare vapeur en-dessous (par exemple le type "intello".

L'architecte travaille avec des matériaux isolants naturels; il n'est pas expert en PIR, il me conseille donc de suivre l'avis de l'entrepreneur? Pour la petite histoire, celui-ci, entretemps vexé par mes "remises en ause", m'a envoyé sur les roses et abandonne ce chantier...

Bref, je ne sais plus où donner de la tête ...

Michel1902
42 thumb_up 302 comment Rénovateur
il y a 1 année

Bonjour

qu'appelez-vous les deux couches isolentes? Erreur d'écriture.

La partie la plus froide est toujours celle qui est coté extérieur de la maison. Mais la contensation se fait principalement sur la face intérieure, ou il n'y a pratiquement pas de circulation d'air. D'ou à la jonction de deux éléments il y a toujours un risque de moisissure.

Les panneaus de platre sont toujours poreux. certains moins que d'autre, Mais il y a toujours un transfert. Pour les panneaux locaux humides ce transfert est plus important dans le sens envers-endroit que dans l'autre. Ils permettent donc d'extraire l'humidité des combles vers la pièce d'habitation qui l'évacuera via la VMC ou autre système d'aération. Si vous mettez un pare-vapeur contre les plaques de platre, cette extraction ne se fera plus et vous augmenterez les risques de moisissure.

rolden
0 thumb_up 4 comment Rénovateur
il y a 1 année

Bien reçu, vous confirmez la version du pare vapeur sous l'osb, Et cependant, si je comprends bien, le CSTC donne autre directive...

J'avais trouvé deux schémas sur le site du CSTC (cf. ci-joint)

schéma 1: flèche 7 désigne l'élément porteur du toit ("plancher porteur")

schéma 2: flèche 1 désigne l'élément porteur du toit ("support toiture")

Si je comprends bien, ils semblent bien fixer le pare-vapeur entre le PIR et le plancher porteur ou support toiture (donc selon moi l'osb).

Mais j'interprète peut-être mal ces schémas.

En toute occurrence, il apparaît aussi qu'il y a plusieurs classe de pare vapeur, selon la destination; confirmez-vous qu'il faut un classe 4 dans les pièces à forte condensation (salle de bains, cuisine)?

Michel1902
42 thumb_up 302 comment Rénovateur
il y a 1 année

L'OSB est un compressé sans colle. S'il prends l'humidité il va se décomposer. Il faut obligatoirement le protéger.

Dans le schéma ils protègent uniquement l'isolant parce qu'ils ne définissent pas les panneaux OSB (ce peut être n'importe quoi) dans votre cas, il faut aussi protéger l'OSB. Cela n'aura aucune incidence sur les performances de l'isolation.

Bien sûr, salle de bain, cuisine, buandrie et autres pièces humides nécessitent un pare vapeur de la plus haute performance. Actuellement le classe 4 pour les habitations privées.

rolden
0 thumb_up 4 comment Rénovateur
il y a 1 année

Bonjour et merci pour votre patience face à mes questions.

J'y vois à présent plus clair. Me reste trois questions:

1 est-ce que le pare vapeur "intello" est indiqué dans ce cas (sdb et cuisine) ou autre pare vapeur (classe 4)?

2 doit-il être fixé entre les osb et les madriers ou peut-il être fixé sous les madriers (je ne compte pas insuffler de l'isolant type isofloc, puisque j'ai une isolation PIR au-dessus des osb)?µ

3 Puisque mon installateur toiture végétale a décliné le contrat (suite à la "querelle"), connaissez-vous un autre installateur dans la région liégeoise?

En vous remerciant encore pour votre contribution.

Roland

Michel1902
42 thumb_up 302 comment Rénovateur
il y a 1 année

1- Il est prévu pour cela.

2- Une toiture végétalisée sur de l'OSB !!! Ca m'a échappé. !!! Le jour ou la membrane hermétique vera son point faible (il y en a toujurs) percé l'OSB partira en lambeaux et vous pourrez tout arracher. Choisissez un autre matériau collé qui ne se décompose pas à l'humidité.

Ou plutot utilisez des panneaux isolants qui n'ont pas besoinde soutien comme ceux-ci.

https://www.batiproduits.com/fiche/produits/panneau-rigide-de-sous-toiture-leger-et-hydrophob-p69116328.html

3- Désolé je ne saurais pas vous conseiller sur ce point.

Mais avant la désilusion, avez-vous pensé que tous les 2 mois vous devrez monter sur le toit pour "déserber" les mauvaises herbes et que vous devez absolument protéger contre les rongeurs (souris, musettes ...) qui peuvent trouer la membrane étanche. Que vous ne pouvez pas récupérer l'eau dans une citerne car elle sera chargée de terre et contaminera la citerne. Que en période de secheresse vous devrez arroser la toiture pour que la végétation survive. Que dans cette région votre toiture est susceptible de supporter 60 cm de neige et compte tenu du poids de la terre, votre toiture doit pouvoir supporter au moins 800Kg au metre carré.

Les statistiques une fois tous les 100 ans ne vous dédomageront pas si cette fois est l'an prochain.

rolden
0 thumb_up 4 comment Rénovateur
il y a 1 année

Bien reçu.

Oui, en, effet, il y a présence osb. J'ai déjà préparé une des toitures avec cet intermédiaire. Mais il est recouvert de PIR (11cm), panneaux emboités l'un dans l'autre (avec couche alu des deux côtés) et collés avec une bande alu sur les joints. Sur les Pir viendra la membrane EPDM. Dans ce cas, le risque de défaillance de l'epdm est-il le même?

Et pour compléter, j'ai déjà acquis l'osb et le PIR pour la seconde toiture ...

Les rongeurs viendront-ils se loger dans le support du sedum? En principe, si je ne me trompe, il s'agira de roche volcanique. Je crains plutôt les chats qui y trouveront un terrain de choix pour leur litière ... le temps que la végétation prenne racine.

Pour le support, j'ai prévu des madriers de 6,5x18 avec entraxe de 40 cm; les toitures font 6m² (toiture plate) et 18m² (toiture légèrement inclinée dans laquelle j'introduis 2 velux de toiture de 1m² chacun).

Bien à vous.

Michel1902
42 thumb_up 302 comment Rénovateur
il y a 1 année

Ne pas confondre étanche à l'air et hermétique à l'eau. Les densités sont incomparables et les modes de propagation totalement différents. un filet d'air est innofensif, un goutte à goutte est destructeur. Les chats chasseront les souris ... En principe EPDM résiste aux griffures de chat. Il y a un risque, je vous l'ai signalé. A vous de voir si ce risque est tolérable. Mais aussi quoi que vous fassiez il y aura un risque, les gaulois le savaient. ;o)

Vrai que la roche volcanique est moins lourde que le terreau mais moins de 5%. Le problème signalé reste sensiblement le même. Perso, j'aurais utilisé des madriers de 23 mais c'est votre portemonnaie.

La toiture inclinée ne me pose aucun problème. L'eau n'y restera jamais. Sur la toiture plate, si les madriers fléchissent, ils provoqueront un creux central et l'eau y stagnera. Voila pourquoi je préconnise 23cm.

J'a certainement tendance à surcalculer mes matéraux le fait est que les batiments que j'ai concu et fabriqué ont résisté plus de 40 ans sans aucun problème à la neige , la pluie, les tremblements de terre tempêtes ... alors que les batiments voisins ont dû être rafistolés plusieurs fois.


Laissez votre adresse e-mail et nous vous avertissons lors d’une nouvelle question ou discussion.

Questions pertinentes

Savez-vous répondre à ces questions ?